-A +A

Xotic de Fatoumata Sakho

Exposition qui a eu lieu dans hall des Grands Moulins du 29 octobre au 16 novembre 2018.

En pleine réflexion sur le postcolonial dans les sociétés occidentales, que reste-t-il des projections sexuelles faites sur le corps des femmes esclaves ou colonisées ?
Tantôt chosifiées, animalisées, exotisées, érotisées, ces femmes, sous l’emprise d’une domination physique et mentale, sont le symbole d’une violence qui contraint les corps. Reste des images d’archives, témoins d’un temps de notre Histoire commune.
Ces projections ont laissé des stigmates qui pèsent encore sur le corps des femmes noires notamment par le biais des images publicitaires.
Le fantasme d’un corps de femme noire à conquérir est très souvent couplé à un désir de nourriture. Une récurrence flagrante dans un lieu où les tabous sont levés par l’anonymat : Les forums de discussions Internet.
L’initiative a été prise de me mettre dans la peau de ces projections, dans le but de visualiser par l’entremise de l’image ce qu’il ne m'est pas possible de projeter sur « l’autre ». Les textes sont prélevés au gré de mes recherches sur les forums de discussions comme un mauvais poème 2.0.

Fatoumata Sakho

 

Retrouvez le pdf de la feuille de salle de l'exposition :
PDF iconculture_xotic_exposition_feuille_de_salle.pdf (209.16 Ko)

 

Lien vers la série photographique : 
http://www.fsakho.com/albums/xoric-xpatations/

 

La série Xotic de Fatoumata Sakho a été exposée dans le cadre du Colloque international : Croiser, révéler. Intersectionnalité et transfert des savoirs : itinéraire d’un concept militant organisé du 14 au 16 novembre 2018 par Myriam Boussahba-Bravard et Emmanuelle Delanoë-Brun (LARCA-UMR8225) ; Frédérique Berthet (CERILAC) avec le soutien du LARCA-UMR8225, de La Fabrique du Politique et de l'Institut Emilie du Châtelet.