-A +A

Squaring the Circle - Attila Csörgő

 

Squaring the Circle est un dispositif aussi allégorique que scientifique qui transforme par un jeu de miroir l’ombre d’un disque en un carré.
 
Convaincu des capacités d’abstraction d’une oeuvre d’art, des astrophysiciens du Laboratoire Astroparticule et Cosmologie de l’université Paris Diderot ont souhaité, à l’occasion du centenaire de la première mesure des rayons cosmiques par le physicien autrichien Victor Franz Hess, passer commande à un artiste d’une oeuvre qui fasse écho aux enjeux aussi bien scientifiques que conceptuels ou philosophiques de leur domaine d’étude.

Réalisée dans le cadre de l’action des Nouveaux commanditaires initiée par la Fondation de France, cette commande a été confiée à l’artiste hongrois Attila Csörgő.

L'oeuvre réalisée, Squaring the Circle est un dispositif aussi allégorique que scientifique qui transforme par un jeu de miroir l’ombre d’un disque en un carré. Elle est instalée  au coeur du laboratoire Astroparticules et Cosmologie dans le bâtiment Condorcet
 

 


Attila Csörgő

Né en Hongrie en 1965. Vit et travaille à Varsovie
 
La complexité du monde et des structures du cosmos intéressent particulièrement cet artiste dont l’oeuvre nous entraîne dans un univers mêlant art et expérience scientifique. Passionné par la perspective, les traités de géométrie et les mathématiques appliquées, il conçoit des installations visiblement très simples et poétiques et pourtant d’une grande complexité conceptuelle voir technique.
Plusieurs expositions personnelles lui ont récemment été consacrées à la Sécesion à Vienne, au MUDAM, Musée d’art Moderne Grand Duc Jean, Luxembourg, Hamburger Kunsthalle – Galerie der Gegenwart, Hamburg, (2010), Ludwig Museum, Musée d’art contemporain de Budapest (2009), Domaine de Kerguéhennec (2009), Galerie Gregor Podnar, Berlin, (2009). Il a participé à de nombreuses expositions de groupe : Les promesses du Passé au Centre Georges Pompidou (2010),Kunstforum Ostedeutsche, Paris dans le cadre de BerlinParis, (2010), 16 ème Biennale de Sydney Révolutions – Forms that turn, (2008), FRAC Champagne – Ardenne, Reims, What you see is what you guess, (2007), Centre national d’art contemporain de Moscou, Active Image, (2005).
 
http://www.c3.hu/~acsorgo/